Catalogue complet
12755
NAVILLE François-André:
Etat civil de Genève.‎
247 CHF

A Genève, Chez Barde, Manget et Comp. Imprimeurs-Libraires, 1790. In-8 de 306-[2] pages, demi-veau brun, dos lisse orné de filets dorés, pièce de titre beige, tranches jaune. Nom de possesseur sur la page de titre: Fazy-Pasteur. ‎

Edition originale sur grand papier. Reçu avocat en 1775, François-André Naville est membre du Conseil des Deux-Cents de Genève peu avant les troubles d'avril 1782, opposé aux Représentants, il est emprisonné avec les Ultra-Négatifs lors de l'épuration des conseils. A la suite du retour à l'ordre marqué par l'édit de pacification, Naville est élu procureur général de la République (1783-1788). Il est ensuite conseiller d'Etat, chargé notamment de l'organisation de la Chambre des tutelles et curatelles. Il publie l'Etat civil de Genève (1790), ouvrage qui a pour but de démontrer l'efficacité de la justice civile genevoise d'Ancien Régime. Retiré de la vie publique après la Révolution de 1792, arrêté durant la Terreur genevoise, jugé par un tribunal révolutionnaire, il est condamné à mort et fusillé comme partisan de l'Ancien Régime. DHS; Rivoire 3067; INED, 3357: " Du petit nombre de procès qui se plaident devant les tribunaux genevoix; notes sur la population de la république de Genève (35'000 habitants) et sa forte densité; simplicité des lois civiles; lois sur le commerce; observations sur le droit matrimonial". ‎